Il est temps de parler de thermomètres à viande, c'est-à-dire. Que vous soyez un chef professionnel ou un cuisinier amateur, tout le monde a besoin d'avoir au moins un type de thermomètre à viande à portée de main.


Comme leur nom l'indique, ces appareils pratiques mesurent la température de la viande pendant la cuisson. Cela comprend le rôtissage d'un poulet, la cuisson d'un steak, la cuisson à la poêle de côtelettes de porc ou le pochage de poisson. Pourquoi utiliser un thermomètre à viande ? Non seulement un thermomètre à viande précis vous permet de savoir quand votre repas peut être consommé sans danger (ce qui est crucial si l'on considère que la viande insuffisamment cuite, en particulier le poulet et les autres volailles, peut provoquer des maladies telles que la salmonelle et la listeria), mais c'est aussi un outil précieux à utiliser pour s'assurer que votre viande est cuite exactement comme vous le préférez.

loader

Thermomètre de cuisson

Vous ne servirez plus jamais de viande crue (ou trop cuite) si vous achetez le meilleur thermomètre à viande pour chaque usage.

loader

La recette bio de la semaine

Pour réaliser une purée de maïs à l’indienne, achetez un petit pot de maïs bio, 10 grammes de farine de riz, 100 millilitres de lait infantile et 1 pincée de curcuma. Aux fourneaux, commencez par faire chauffer le lait à feu doux et y ajouter la farine de riz. Laissez cuire pendant 3 minutes. Réchauffez le petit pot de maïs à la casserole et mélangez le tout en ajoutant le curcuma.

Les enfants et le grignotage

Voilà un sujet sur lequel j’ai une opinion tranchée. Le grignotage est un fléau qui peut créer chez l’enfant de mauvaises habitudes alimentaires, surtout si celui-ci est initié dès le plus jeune âge. Ces habitudes peuvent parfois avoir des conséquences néfastes sur la santé.

Alors parents, ne répondez pas systématiquement aux cris, pleurs et caprices par de la nourriture. Tentez plutôt de comprendre la nature de la demande.


Si votre enfant a faim, c’est que les repas sont déséquilibrés ou qu'il n'en a pas assez. Dans ce cas, il s’agit d’augmenter les quantités, notamment celles des féculents. Faites le test et voyez comment votre enfant se comporte avec des repas plus importants.

L’autre levier pour palier au grignotage est un goûter équilibré et diversifié. Il doit être composé d’un produit laitier, d’un produit céréalier, d’un fruit et d’un grand verre d’eau. Pris au moins 2h avant le diner, le goûter assure le plein d’énergie et évite les fringales à répétition.

loader
loader

Comment lui faire manger des légumes ?

Voici quelques astuces gagnantes. Tout d’abord, cuisinez ! N’espérez pas faire avaler de simples petits pois en conserve ou des carottes surgelées. Préférez les produits frais et ajoutez-y des saveurs et des textures. Camouflez ! Ajoutez des oignons et des poivrons à votre sauce tomate, mettez de la carotte dans vos nuggets de poulet ou faites des tagliatelles de courgettes.